Conducteurs-salariés, devez-vous vous-même décharger les données du tachygraphe

13
Partager :

L’un des moyens les plus efficaces pour faciliter le contrôle des véhicules est de les équiper d’un tachygraphe. C’est un outil indissociable du secteur routier qui permet de mieux contrôler les activités menées par les conducteurs. Rendu obligatoire dans certains pays aujourd’hui pour les véhicules de plus 3,5 tonnes de masse, cet appareil garantit une sécurité routière accrue. Pour vous aider à mieux comprendre les enjeux de cet outil, nous vous proposons dans cet article ses différentes fonctions ainsi que les voies de récupération des données.

Que retenir du fonctionnement du tachygraphe ?

Le tachygraphe est un appareil électronique installé dans un véhicule de transport routier qui enregistre numériquement les activités menées par un conducteur, la vitesse de conduite et les informations concernant le véhicule. Il recueille également la distance parcourue par le conducteur, les évènements ainsi que la date et heure du changement des activités. Le tachygraphe est doté d’un boîtier à la taille d’un autoradio se trouvant dans la cabine de l’habitacle. Disposant d’un processeur et d’une horloge, ce boîtier n’est rien d’autre que le cerveau principal du tachygraphe.

Lire également : Voiture d'occasion à 1000 euros : quels modèles ?

L’appareil est équipé également d’un écran d’affichage pour faciliter la lecture des données, de deux disques à carte, d’une imprimante, d’un sélectionneur d’entrée manuelle et d’un connecteur de téléchargement. L’unité du véhicule étant située dans la cabine, elle envoie des impulsions à travers le capteur de mouvement placé dans la boîte à vitesse. Il faut préciser que le tachygraphe a la capacité de stocker les données pendant une période d’un an grâce à sa mémoire interne.     

Qui pour décharger les données du tachygraphe ?

Il existe 4 cartes qui servent à relever les données du tachygraphe. Il s’agit de la carte de conducteur, la carte entreprise, la carte atelier et la carte contrôleur. Visible sur tout tachygraphe homologué, la carte de conducteur sert à stocker toutes les activités du conducteur notamment en ce qui concerne le temps de conduite, de repos et d’activité. 

A lire aussi : Trouver un utilitaire Mercedes grâce à un garage spécialisé

La carte entreprise permet de créer les sessions propres à chaque conducteur de véhicule, de récupérer les données et vous donne la possibilité de verrouiller le tachygraphe au nom de votre société. Quant à la carte atelier, elle sert à faire la maintenance du tachygraphe et à faire des interventions techniques. Ayant une validité de 5 ans, la carte contrôleur est utilisée par les autorités compétentes et qui permet de faire la lecture des données enregistrées.         

Comment vous équipez de ce puissant outil ?

Pour vous aider à mieux contrôler vos collaborateurs sur le terrain, NOMATTITUDE vous propose la solution HERMES Fleet Truck. C’est une solution intuitive associée à une géolocalisation GPS qui vous permet de suivre en temps réel toutes les activités de vos conducteurs. Si vous désirez tout savoir sur les données du tachygraphe, n’hésitez pas à contacter NOMATTITUDE. Elle dispose d’une expérience avérée de plus de 13 ans dans l’optimisation des flottes et assure une bonne gestion de la mobilité et des ressources des entreprises. Elle vous propose des solutions qui s’adaptent à votre secteur d’activité.     

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons