Comment devenir chauffeur taxi ?

622
Partager :

A l’instar des autres métiers dans tous secteurs confondus, devenir chauffeur de taxi est une profession réglementée. Le chauffeur doit disposer de documents obligatoires et suivre des formations spéciales avant de plonger dans le secteur. De plus, en tant que service de transport de personnes, le professionnel doit témoigner de certaines qualités humaines pour répondre au mieux aux diverses attentes de la clientèle.

Les conditions pour devenir chauffeur de taxi

En plus d’une formation taxi, certaines conditions doivent être remplies avant d’exercer le métier :

A lire aussi : Les démarches à suivre pour louer une voiture quand on est jeune conducteur

  • être titulaire du permis de conduire catégorie B depuis au moins 3 ans ;
  • ne pas avoir été condamné pénalement ;
  • disposer d’une autorisation d’exercice par le biais d’un avis médical positif. Le contrôle médical doit avoir été effectué par un médecin agréé ;
  • un brevet de secourisme est conseillé bien qu’il ne soit pas obligatoire.

Bon à savoir : La vérification de ces pièces et attestations se fait par la préfecture lors de la demande d’une carte professionnelle.

Obtenir le certificat de capacité professionnelle : la formation et l’examen

La formation à suivre

Pour les candidats, il est fortement recommandé de suivre une formation organisée par la Chambre des métiers afin de préparer l’examen. Cette formation s’étend de 50 heures à 300 heures, en présentiel. Elle se tient dans les centres de formation agréés par l’Etat et peut coûter entre 400 et 1500 euros.

Lire également : Symptômes d'une voiture qui fume blanc et sent mauvais : causes et solutions

Par ailleurs, il existe d’autres centres agréés de formation professionnelle afin de réussir efficacement à l’examen. Des plateformes de formation en ligne sont également accessibles avec des modules intéressants.

taxi

L’examen

Le préfet organise plusieurs sessions annuelles tous les ans pour obtenir le certificat de capacité professionnelle. L’inscription se fait en remplissant un formulaire d’inscription disponible à la préfecture soit sur son site internet. Cette démarche coûte 200 euros.

L’examen proprement dit se déroule en deux étapes : théorie et pratique. La première partie comprend 4 épreuves : réglementation sur l’activité de taxi, la gestion d’entreprise et comptabilité, règles de sécurité routière et maitrise du français et de l’anglais. Pour ce qui est de la partie pratique, elle prend la forme d’un parcours en voiture pour une durée de 20 minutes.

Obtenir la licence d’Autorisation de Stationnement (ADS)

Devenir chauffeur de taxi indépendant requiert l’obtention d’une licence ADS, valable 5 ans et renouvelable au moins 3 mois avant son échéance. Trois possibilités se présentent aux candidats afin de devenir titulaire de cette licence.

L’obtention d’une licence gratuitement

Le nombre de taxis pouvant exercer dans la commune est fixé par arrêté délivré par chaque mairie. Il est possible d’obtenir une licence gratuite en s’inscrivant sur liste d’attente auprès de la mairie. A Paris, l’inscription doit plutôt se faire auprès de la préfecture de police. L’inconvénient de cette démarche concerne les délais qui peuvent être très longs surtout dans les grandes villes. En plus, il faut renouveler la demande tous les ans par lettre recommandée jusqu’à obtenir la licence.

L’achat d’une licence

Solution rapide, il est possible d’acheter une licence à un chauffeur de taxi. C’est alors au vendeur de fixer son prix, qui peut facilement grimper jusqu’à 300 000 euros dans les grandes villes. Une fois la vente conclue, c’est au vendeur de se rendre à la mairie ou à la préfecture de police pour Paris afin d’enregistrer la cession.

La location d’une licence

A défaut de temps et par manque d’argent, il est possible de se tourner vers la location de licence auprès d’une entreprise spécialisée. Le chauffeur de taxi devra alors lui verser une redevance mensuelle.

Les tarifs de la location varient d’une entreprise à une autre et selon la zone d’implantation. Pour Paris, la redevance moyenne est de 500 euros par mois.

Partager :