Voiture à la fourrière : astuces pour aller la récupérer rapidement

1087
Partager :
Voiture à la fourrière : astuces pour aller la récupérer rapidement

C’est le cauchemar de beaucoup d’automobilistes qui circulent principalement dans des milieux urbains : se garer quelque part en pensant être dans son bon droit puis ne plus trouver sa voiture où on l’avait placé. Si cela peut bien sûr être la conséquence d’un vol, il est statistiquement plus probable qu’on ait placé votre véhicule à la fourrière. Il faut bien entendu une raison comme un stationnement gênant cela dit. Quoi qu’il en soit, on vous livre ici nos astuces si vous souhaitez récupérer votre voiture le plus vite possible.

N’allez pas au commissariat ou à la gendarmerie : appelez directement la fourrière

Avant de vous rendre dans une fourrière de votre coin, vous feriez mieux de vérifier à l’avance que votre véhicule s’y trouve bien. S’il est possible d’obtenir cette information en vous rendant dans une gendarmerie ou un commissariat, nous vous déconseillons cette option. En effet, vous risquez d’une part d’attendre longtemps et d’encombrer les services de police pour pas grand-chose.

Lire également : Comment enlever les rayures sur la voiture extérieure en plastique ?

Ainsi, le plus rapide est de tout simplement appeler par téléphone les fourrières qui sont situées à proximité du lieu où votre véhicule a été enlevé. Pour trouver les numéros en question, n’hésitez pas à utiliser cet annuaire de numéros de téléphone de fourrières en France. Vu qu’il propose un classement par ville, vous n’aurez qu’à sélectionner la vôtre pour obtenir une liste exhaustive.

Maintenant que vous avez les numéros de téléphone, n’oubliez pas de noter un autre numéro : celui de votre plaque d’immatriculation. En effet, il vous sera demandé pour identifier rapidement votre véhicule. Enfin, quand vous aurez la certitude qu’il se trouve dans une fourrière précise, n’y allez pas les mains vides : prenez avec vous votre permis de conduire encore valide ainsi qu’une attestation d’assurance. On vous demandera de payer des frais de fourrière (la partie la moins agréable), mais vous pourrez retirer votre voiture chérie tout de suite !

A lire également : Comment changer soi-même sa batterie de voiture ?

Préparez les documents nécessaires à l’avance pour gagner du temps

Lorsque vous vous rendez à la fourrière pour récupérer votre voiture, il faut préparer les documents nécessaires à l’avance afin de gagner du temps. Effectivement, ces formalités administratives peuvent parfois être longues et fastidieuses si vous n’êtes pas bien préparé. Assurez-vous d’avoir sur vous votre permis de conduire valide. C’est un document obligatoire que vous devrez présenter aux autorités compétentes lors de la restitution de votre véhicule. Si votre permis arrive bientôt à expiration, pensez à le renouveler avant de vous rendre à la fourrière. Munissez-vous aussi d’une pièce justificative prouvant que vous êtes bien le propriétaire du véhicule en question. Il peut s’agir d’une attestation d’assurance au nom du titulaire ou encore du certificat d’immatriculation (carte grise). Veillez à ce que ces documents soient valides et en règle pour éviter tout souci supplémentaire. Pensez aussi à prendre avec vous une pièce d’identité officielle telle qu’une carte nationale d’identité ou un passeport. Ces pièces permettront aux autorités compétentes de vérifier votre identité lors des démarches.

Vérifiez les horaires d’ouverture de la fourrière avant de vous y rendre

Une étape essentielle pour récupérer rapidement votre voiture à la fourrière est de vérifier les horaires d’ouverture de celle-ci avant de vous y rendre. En effet, chaque fourrière peut avoir des horaires spécifiques et il serait dommage de perdre du temps en arrivant lorsque celle-ci est fermée.

Pour ce faire, rendez-vous sur le site internet de la fourrière ou appelez directement leur numéro afin d’obtenir les informations nécessaires. Certains établissements peuvent fonctionner 24h/24 et 7j/7 tandis que d’autres ont des horaires plus restreints. Il est donc primordial d’être informé au préalable pour éviter tout désagrément.

Si vous avez été victime d’une infraction routière qui a conduit à l’enlèvement de votre véhicule, prenez aussi connaissance des heures pendant lesquelles vous pouvez régler votre amende. Certaines fourrières proposent un service permettant aux automobilistes contrôlés positivement par un agent assermenté de régler immédiatement sur place, sans passer par le commissariat ou la gendarmerie.

Soyez conscient que certains jours sont généralement plus fréquentés que d’autres dans une fourrière automobile en raison des opérations courantes comme l’enlèvement suite à une manifestation sportive ou culturelle. Si possible, choisissez un moment où il y a moins de monde afin d’éviter une attente prolongée et d’accélérer ainsi le processus global.

En respectant ces conseils simples mais importants concernant les horaires d’ouverture et en choisissant judicieusement le jour où vous irez récupérer votre voiture à la fourrière, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour effectuer cette démarche le plus rapidement possible et reprendre possession de votre véhicule.

Partager :