Capteur PMH pour sa voiture : de quoi s’agit-il ?

10
Partager :

Une voiture est composée de nombreux éléments de toute taille. Faire fonctionner un véhicule, que cela soit au niveau du moteur, de la vitesse, du carburant… nécessite de multiples pièces. Aujourd’hui, focus sur le capteur PMH et son rôle capital pour votre véhicule !

Principe du capteur

Appelé aussi capteur de vilebrequin, cet élément de votre voiture a pour rôle d’en calculer le régime moteur et de transmettre cette information au calculateur. Ainsi, la quantité de carburant injectée sera cohérente avec la vitesse du véhicule. En d’autres termes, si votre voiture avance correctement, à la vitesse souhaitée, c’est en partie grâce à ce capteur pmh (acronyme de point mort haut).

A découvrir également : Pourquoi partir en vacances en camping car

Plus exactement, le capteur va indiquer la position des différents pistons. Situé proche du volant moteur, il se sert du phénomène de rotation pour réaliser le calcul et le transmettre au calculateur. Grâce au rythme auquel tournent les dents du volant moteur, le capteur PMH fonctionne correctement pour indiquer la quantité de carburant requise à l’instant T pour bien faire rouler le véhicule, évitant ainsi une sous-consommation ou une surconsommation.

Types de capteurs PMH

Il n’existe en réalité pas un type de capteurs, mais deux, à savoir :

A découvrir également : Pneus voiture pas chers : les différentes marques de pneus

  • Le capteur dit inductif. Celui-ci va générer un champ électromagnétique permettant de détecter la présence d’objets métalliques. C’est ainsi que ce type de capteur identifie la rotation des dents du volant moteur, comme expliqué ci-dessus.
  • Le capteur dit actif, appelé aussi à effet Hall. Ce type de capteur PMH n’utilise que l’électronique pour fonctionner. Pour calculer la rotation, un signal électronique est transmis au calculateur. Il a pour avantage de faire preuve de plus de précision que le capteur inductif. En contrepartie, il coûte plus cher.

Emplacement dans le véhicule

Pour des raisons évidentes, on trouve ce capteur à côté du volant moteur puisqu’il en détecte les mouvements. Il est également proche du vilebrequin, l’une des pièces maîtresses du moteur. L’ensemble de ces pièces sont situées dans le carter de distribution, plus précisément sur la partie inférieure de votre bloc moteur.

Vérification et entretien du capteur

Un capteur défectueux va provoquer des problèmes de combustion et votre véhicule perdra en puissance. Cela sera particulièrement notable si vous roulez à grande vitesse comme sur une nationale ou une autoroute. Si l’un de ces phénomènes est présent, c’est que votre capteur fonctionne mal :

  • Difficultés, voire impossibilité de démarrer le véhicule
  • Calages réguliers dus à la difficulté de coordination entre le moteur et les démarrages
  • Dysfonctionnement du compte-tour
  • Voyant moteur allumé sur le tableau de bord

Face à ces symptômes, il vous faudra procéder à une vérification du véhicule, de préférence chez un professionnel comme un garagiste.
Afin de limiter ces risques dangereux pour vous et votre véhicule, il est conseillé de nettoyer le capteur qui aura tendance à s’encrasser au fil des années. Vous devrez alors démonter le capteur après avoir retiré la batterie de votre voiture pour pouvoir y accéder. 
Pulvérisez ensuite du WD-40 sur votre capteur PMH et frottez doucement pour retirer la saleté. 

Enfin, revissez le capteur à son endroit initial, rebranchez le tout, y compris la batterie. En démarrant votre voiture, vous pourrez constater le changement, et donc si le capteur est bien nettoyé et que tout a bien été remis en place.

Partager :