Comment choisir son huile moteur ?

1374
Partager :

L’huile moteur est un élément qui joue plusieurs rôles dans le fonctionnement d’un véhicule. Tout d’abord, elle permet de lubrifier les pièces mécaniques du moteur afin de réduire les frottements entre elles, et ainsi éviter une éventuelle surchauffe. Aussi, cette huile sert de protection pour ces mêmes pièces, les préservant d’une panne, voire d’une casse. On en trouve différents types dans le commerce. Dès lors, il convient de tenir compte de certains éléments pour choisir son huile moteur. C’est ce que nous allons montrer dans ce guide.

Les différents types d’huile moteur

On trouve 2 types d’huile moteur sur le marché. D’une part il y a l’huile minérale, et d’autre part on a l’huile synthétique. L’huile minérale est faite à base de pétrole brut. L’huile synthétique quant à elle est riche en additifs et est plus raffinée que l’huile minérale. Aussi, lorsque vous cliquez ici pour acheter votre huile moteur, vous pouvez opter pour une huile semi-synthétique ou entièrement synthétique. Il faut noter que chacune de ces huiles a des caractéristiques propres et répond à des besoins bien spécifiques. D’où l’intérêt de tenir compte de certains facteurs au moment de choisir son huile moteur.

A lire aussi : TopEurop, un badge télépéage européen

Les critères de sélection de l’huile moteur

Pour choisir son huile moteur, on s’appuiera sur certains critères. De ceux-ci, il y a d’abord le grade. Le grade d’une huile moteur caractérise sa viscosité à froid et à chaud. Sur cette base, on distingue les huiles mono-grades de celles dites multigrades. Dans la pratique, une huile moteur mono-grade est référencée par un nombre suivi ou non de la lettre W. L’huile moteur multigrade quant à elle affiche deux séries de chiffres ou nombres séparés par la lettre W. On se basera essentiellement sur les recommandations du constructeur du véhicule pour choisir l’une ou l’autre de ces huiles. Enfin, on choisira son huile moteur en considérant le climat, l’utilisation du véhicule et surtout le type de carburant utilisé.

Les autres critères de sélection

En dehors des critères mentionnés ci-dessus, il en existe d’autres sur la base desquels on peut choisir son huile moteur. Parmi ceux-ci, on a tout d’abord l’utilisation qui est faite du véhicule. En effet, si une huile moteur 5W30, 5W40 ou 10W40 convient généralement à une utilisation classique du véhicule, il est judicieux de se référer aux contraintes relatives aux déplacements effectués avec le véhicule. En plus de l’utilisation, on pourra aussi tenir compte de l’âge du véhicule. Ainsi pour des véhicules datant de moins de 10 ans et utilisés intensivement en milieux urbain, il est conseillé de faire le choix d’une huile moteur synthétique.

A découvrir également : Achat d'une Audi d'occasion: les prix

Prendre en compte le climat

Bien que cela soit un facteur extérieur, le climat joue un rôle déterminant dans l’efficacité d’une huile moteur. C’est pourquoi il sera nécessaire d’en tenir compte au moment de choisir son lubrifiant. Dès lors, en cas de conditions climatiques extrêmes, on privilégiera une huile moteur synthétique qui, du fait de sa richesse en additifs et de son raffinement, assure une meilleure lubrification. L’huile moteur synthétique a également la réputation d’être économique, d’optimiser les performances du véhicule, d’améliorer le refroidissement et d’offrir une meilleur protection du filtre à particules dans un climat très froid ou très chaud.

Les conséquences d’une mauvaise huile moteur

Ne pas choisir la bonne huile moteur peut avoir des conséquences désastreuses sur les performances et le fonctionnement de votre véhicule. En effet, l’utilisation d’une huile inadaptée ou de mauvaise qualité peut entraîner une usure prématurée du moteur, une perte d’énergie et même conduire à sa casse.

L’huile moteur joue un rôle clé dans le fonctionnement du moteur. Elle lubrifie les pièces en mouvement afin de réduire l’usure due aux frottements, elle protège aussi contre la corrosion et maintient le moteur propre. Utiliser une huile qui ne répond pas aux normes exigées par votre constructeur automobile pourrait causer des dommages irréversibles au fil du temps.

Une huile inadaptée risque aussi d’entraîner une accumulation excessive de dépôts dans votre moteur. Ces dépôts peuvent obstruer les canaux de circulation d’huile, ce qui empêche leur bon fonctionnement et diminue la lubrification adéquate des différentes parties mobiles du bloc-moteur.

Utiliser une huile non recommandée par le constructeur automobile annule souvent la garantie proposée sur votre voiture neuve. Cela signifie que vous devrez assumer tous les coûts liés à des éventuels dysfonctionnements mécaniques futurs.

Pour éviter ces problèmes graves et coûteux, vous devez vous renseigner auprès du constructeur ou directement auprès d’un professionnel pour savoir quelle est la meilleure huile pour votre véhicule.

Comment changer l’huile moteur de son véhicule soi-même

Si vous êtes un bricoleur averti et que vous voulez économiser de l’argent, il est possible de changer l’huile moteur de votre véhicule vous-même. Cela nécessite toutefois quelques connaissances en mécanique automobile et des outils adaptés.

Préparez le matériel nécessaire : Vous aurez besoin d’une clé à filtre, d’un bac pour la vidange d’huile usagée, d’un entonnoir, d’une huile neuve ainsi qu’un filtre neuf.

Chauffez le moteur : Faites tourner votre moteur pendant 5-10 minutes afin que l’huile s’échauffe légèrement. Cela facilitera son écoulement lors du vidage.

Vidangez le carter : Retirez la vis sous le carter avec une clé appropriée et laissez couler complètement dans un bac collecteur propre.

Retirez-le délicatement avec une clé spéciale sans faire goutter sur les pièces autour puis installez-en un nouveau avant remise en place

Notez bien quel type (viscosité) et quelle quantité sont recommandés par votre constructeur automobile avant de verser lentement via l’orifice prévu jusqu’à ce que la jauge indique bien qu’il y en a suffisamment.

Il faut respecter les intervalles recommandés par le constructeur pour changer l’huile moteur. Cela peut varier selon le type et l’utilisation du véhicule. Une huile propre permettra d’optimiser les performances de votre voiture tout en la protégeant contre les dommages. Si vous n’êtes pas sûr de vos compétences mécaniques, il est préférable de confier cette tâche à un professionnel.

En suivant ces conseils, vous pouvez être certain que votre moteur sera bien lubrifié et fonctionnera correctement, prolongeant ainsi la durée de vie globale de votre véhicule.

Partager :