Comment réussir un examen VTC ?

22
Partager :
Comment réussir un examen VTC ?

Pour leurs déplacements, beaucoup de personnes sont prêtes à payer un peu plus pour profiter davantage de confort. Elles misent donc sur les solutions VTC. Si vous voulez devenir conducteur de ce type de véhicule, ci-dessous ce qu’il faut savoir ainsi que quelques conseils pour réussir l’examen VTC. 

Qu’est-ce que c’est ? 

Sachez d’abord qu’il existe deux définitions possibles de l’acronyme. On peut autant parler de Véhicule de Tourisme avec Chauffeur que de Voiture de Transport avec Chauffeur. Les deux sont semblables sans pour autant être identiques. En tout cas, si vous souhaitez devenir l’As du VTC, vous devez connaitre certaines informations basiques. Contrairement à celle d’un taxi, la prestation se fixe à l’avance entre la société et les usagers. La course est alors réservée avec des conditions prédéfinies et un trajet précis. Pour être reconnu comme étant un chauffeur dans cette catégorie, il est indispensable de disposer d’une carte professionnelle VTC. Celle-ci est octroyée par la préfecture et son obtention dépend de la réussite à un examen particulier.

Lire également : Comment lancer un service de location de voiture

Comment réussir l’examen VTC ?

L’examen dont il est question ici se déroule en deux étapes. D’un côté, il y a la théorie et de l’autre la pratique. Pour le premier, vous devrez faire face à 7 modules différents. Bien sûr, il n’y a pas de miracles, le secret est de connaitre le Code de la route sur le bout des doigts. Ce dernier est à revoir, même si vous êtes déjà un conducteur. C’est notamment valable s’il y a eu des mises à jour. Pour ce qui est de la pratique, envisagez un entrainement dans les potentiels lieux d’examen. Vous serez aussi interrogé sur des fonctions propres aux chauffeurs VTC comme la capacité à remplir les factures et devis. Pensez également à bien compléter votre dossier avant le jour J. Bref, vous devez bien vous préparer si vous voulez réussir votre examen VTC.

A lire également : Conducteurs-salariés, devez-vous vous-même décharger les données du tachygraphe

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons