Les astuces pour mieux comprendre les feux de la route

32
Partager :

Les feux de la route sont les feux les plus importants d’un véhicule. Ils peuvent être très puissants et permettre d’éclairer la voie avec efficacité. Étant donné qu’il existe une variété de feux, tous ne jouent pas les mêmes rôles. De même, ils sont encadrés par des codes qui permettent de les utiliser correctement sans en abuser. Il est donc important de mieux comprendre les feux de la route lorsque vous avez un véhicule. Voici quelques astuces pour y arriver.

Les feux de position

Sur un véhicule, les feux de position font partie des phares basiques. Comme l’indique leur nom, ils permettent de révéler votre position aux autres conducteurs lorsque vous êtes sur la route. La luminosité des feux de position n’est pas optimale. Cela dit, vous ne pourrez pas vous en servir pour améliorer la visibilité. En cas de brouillard par exemple, ce n’est pas le feu pour lequel vous devriez opter.

A voir aussi : Les différentes voitures 7 places hybrides

Il faut noter qu’en utilisant les feux de position, vous pourriez être vu par les autres usagers à plus de 150 mètres. Ainsi, ces feux peuvent être utiles en cas de pluie et seulement lorsque la luminosité est suffisante sur la route. Sur une voiture, il y a généralement deux feux de position. Il y en a deux à l’avant et deux autres à l’arrière. Le Code de la route exige également aux conducteurs d’actionner leurs feux de position lorsqu’ils veulent se garer quelque part.

Les feux de croisement

Les feux de croisement font partie des phares les plus utilisés. Sur une route, les conducteurs doivent les privilégier pour mieux voir et ne pas entrer en collision avec les autres. Les feux de croisement se décrivent comme des phares permettant d’éclairer la route devant soient sur une distance de 30 mètres environ. Il faut noter que ces feux sont orientés vers le sol pour ne pas éblouir les autres conducteurs.

A lire également : Combien de temps faut-il pour passer le code ?

Les feux de croisement sont beaucoup plus efficaces en termes de visibilité que des phares de position. Il est possible aux conducteurs de régler l’angle d’éclairage de leurs feux de croisement lorsqu’ils conduisent la nuit. Par ailleurs, ces feux peuvent s’utiliser lorsqu’il y a de la pluie, du brouillard ou de la neige. Selon le Code de la route, il est plus indiqué de les employer lorsque vous êtes en agglomération, sur une autoroute ou simplement sur une route. N’oubliez donc pas d’activer ces phares lorsque vous serez en train de conduire la nuit.

Les feux de route

Les feux de route font partie des phares les plus puissants. Ils offrent une visibilité optimale durant la nuit. D’ailleurs, ils sont capables d’offrir un éclairage qui s’étend sur 100 mètres environ. Vous pouvez donc utiliser ces feux lorsque vous êtes pris dans un brouillard ou tout autre aléa climatique qui vous empêchent de bien voir. En raison de leur puissance, le Code de la route suggère d’utiliser ces phares uniquement lorsque vous remarquez que la chaussée n’est pas éclairée. Cela dit, il ne serait pas bien pour les autres usagers que vous employiez les feux de route lorsque vous êtes en agglomération ou sur une autoroute. Cela peut même être dangereux pour les passants qui traversent. Dès que vous remarquez d’autres usagers de la route, il est donc impératif que vous passiez aux feux de croisement pour ne pas les éblouir. Certains conducteurs font l’erreur de laisser leurs phares de route allumés lorsqu’ils sont garés. Vous devez éviter cela et passer directement aux feux de position lorsque vous êtes en stationnement.

Les feux de brouillards

Il existe deux catégories de feux de brouillard. Vous avez d’un côté les feux de brouillard avant et ceux arrière. Ce sont des phares puissants qui fournissent un éclairage optimal durant la nuit. Comme leurs noms l’indiquent, ils sont plus conseillés lorsque vous prenez la route en temps de brouillard. Le Code de la route indique qu’il faut utiliser les feux de brouillard avant uniquement lorsqu’il y a des conditions météorologiques qui brouillent la vue durant la nuit.

En effet, à l’instar des feux de route, ceux-ci sont très éblouissants. Vous devez donc éviter de les utiliser lorsqu’il y a trop d’usagers sur la route. Par contre si vous vous retrouvez sur une chaussée ou seul sur la route durant la nuit, vous pouvez activer vos feux de brouillard avant. Ils ont un éclairage large qui favorisera énormément votre visibilité.

Les feux de brouillard arrière ont les mêmes fonctions que les feux de brouillards avant. Ils sont à utiliser durant les conditions météorologiques très rudes. Le Code de la route ne rend pas obligatoire l’utilisation de ces phares. Toutefois, ils sont fortement recommandés. Ils vous permettent de bénéficier d’une bonne visibilité durant la nuit.

Partager :