C’est la rentrée, préparez l’examen du permis de conduire !

1511
Partager :

Pour l’obtention du permis de conduire, diverses formules d’apprentissage du Code et de la conduite sont à la portée des candidats. Le choix d’une formule de formation peut être motivé par son coût, sa durée, ou sa simplicité pédagogique.

Permis automobile : quelles sont les options de formation ?

Diverses options d’apprentissage sont proposées par les auto-écoles pour la préparation à l’examen du permis de conduite automobile. Ainsi, vous pouvez découvrir l’auto-école des Peupliers et ses options de préparation à l’obtention de permis moto ou automobile.

A voir aussi : Le démarrage du moteur : techniques, astuces et précautions à connaître (préparation au permis de conduire)

La formation auto classique

L’apprentissage classique à la conduite automobile se fait au sein d’une auto-école agréée. Dans un premier temps, des cours théoriques y sont dispensés en vue de préparer les candidats à l’Epreuve Théorique Générale. Dans un second temps, les candidats ayant réussi l’examen théorique sont soumis à l’épreuve pratique. L’apprentissage de la conduite est assuré par un moniteur d’auto-école. Les séances d’apprentissage de la conduite doivent s’étaler sur un total de 20 heures au moins. Certains candidats préfèrent les voitures à boîte de vitesse automatique. Pour cette option, la masse horaire d’apprentissage à la conduite est ramenée à 13 heures. Le taux de réussite des candidats ayant choisi la formule classique est de 55%.

L’apprentissage auto accéléré

Pour cette option de formation, c’est le même contenu de formation que pour la formule classique. La spécificité de ce choix de formation réside dans sa durée qui s’étale sur un mois. L’apprentissage accéléré du Code et de la conduite se déroule à un rythme acharné. Chaque jour les candidats sont soumis à plusieurs heures de formation.

Lire également : Renouveler son permis de conduire en fin de validité

auto-école

La conduite auto accompagnée et la formule supervisée

En principe vous devez avoir 17 ans avant de pouvoir passer un permis de conduite automobile. Toutefois avec la conduite assistée, les personnes ayant déjà 16 ans peuvent entamer l’apprentissage de la conduite. Elles doivent se faire superviser par une personne qui détient déjà un permis de conduire d’au moins 5 ans d’ancienneté. Après avoir effectué 3 000 km d’apprentissage de conduite assistée, le candidat peut passer l’examen du permis.

L’apprentissage assisté ou supervisé de la conduite automobile est analogue à celle qui est accompagnée. Cette méthode est toutefois réservée aux personnes ayant déjà 18 ans. Au cours de cet apprentissage, le candidat doit parcourir 1 000 km sous la supervision d’une personne titulaire d’un permis depuis au moins 5 ans.

Permis moto : quelles sont les options de formation ?

Pour la préparation à l’examen du permis moto, vous avez le choix entre plusieurs formules.

Comment préparer le permis moto en formation accélérée ?

La durée prévue pour cette formation se situe entre 8 et 10 jours avec environ 8 heures de conduite. La formule accélérée de formation pour le permis pour moto est indiquée pour les personnes qui se retrouvent dans l’urgence. Si vous avez déjà réussi à décrocher le Code de la route, alors il ne vous restera qu’à passer l’examen pratique. Toutefois cette éventualité n’est envisageable qu’à condition que vous ayez réussi l’épreuve théorique depuis moins de 5 ans. Les personnes ayant une expérience en conduite moto parviennent à supporter plus aisément l’intensité des modules de cette formation.

Comment préparer le permis moto en formation classique ?

La formation classique pour l’obtention du permis moto peut prendre plusieurs mois. Pour cette option de formation, vous disposerez de plus de temps pour assimiler les notions et pour corriger vos erreurs. La formation classique vous permet également d’exposer toutes vos préoccupations et d’avoir toutes les explications pour mieux comprendre les cours.

Les erreurs à éviter lors de l’examen du permis de conduire

Lors de l’examen du permis de conduire, vous devez éviter certaines erreurs. Effectivement, une seule faute éliminatoire peut vous faire rater votre examen. Voici donc quelques astuces pour réussir votre examen sans encombre.

Cela semble évident, mais il ne faut pas oublier que le respect des règles de la route est primordial pour obtenir son permis. Vous devez donc être vigilant et d’appliquer rigoureusement toutes les consignes apprises pendant la formation.

L’anxiété peut parfois prendre le dessus sur notre corps et nous empêcher d’avoir nos esprits clairs. Vous devez donc être capable de gérer votre stress pendant l’examen.

Pour avoir son permis moto, il est primordial d’être attentif tout au long du parcours durant l’examen pratique.
Le candidat doit regarder régulièrement dans ses rétroviseurs afin d’anticiper toute situation imprévue qui pourrait arriver. Le fait aussi
d’utiliser correctement les clignotants permettra aux différents intervenants (piétons, cyclistes …) se trouvant sur la voie de savoir ce que le candidat compte faire.

Avant de démarrer son deux-roues, vous devez vérifier l’état général du véhicule :
pneus, freins, rétroviseurs, … Ces points peuvent paraître insignifiants mais sont pourtant essentiels à la sécurité du conducteur et des autres usagers de la route. N’oubliez donc pas d’effectuer ces vérifications avant chaque examen pratique.

Lorsque vous passez votre permis moto, n’oubliez jamais que vous devez être prudent sur la route. Cela passe notamment par le respect strict des limitations de vitesse en vigueur.
L’épreuve pratique se déroulant sur routes ouvertes à la circulation, il est nécessaire que tous les candidats respectent scrupuleusement toutes les consignes liées aux panneaux indicateurs rencontrés au cours du parcours. En cas d’un écart considérable entre votre allure et celle autorisée, vous risquez une perte considérable de points pouvant entraîner un échec immédiat.

En suivant ces astuces simples mais efficaces, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour obtenir votre permis moto dès le premier coup !

Comment se préparer mentalement pour réussir son examen de conduite

Pour réussir son permis de conduire, il faut réussir cet examen. Voici donc quelques conseils pour vous aider à aborder votre épreuve sereinement.

Visualisez-vous en train de réussir l’examen

L’une des techniques les plus efficaces pour se préparer mentalement à l’examen du permis est la visualisation. Fermez les yeux et imaginez-vous au volant, en train de réaliser toutes les manœuvres que vous avez apprises pendant vos leçons. En envisageant positivement votre avenir, vous renforcez la confiance en soi qui sera d’un grand secours lors du jour J.

Faites des exercices respiratoires

Trouvez quelques minutes avant l’épreuve pratique pour faire des exercices respiratoires peut être bénéfique pour calmer votre anxiété. La respiration diaphragmatique , où l’on inspire profondément par le nez puis expire doucement par la bouche tout en gonflant le ventre permet une relaxation rapide et facilement utilisable lors d’un stress intense tel que celui rencontré durant cet examen.

Gardez une attitude positive



Ayez toujours à l’esprit qu’il n’y a pas lieu d’envisager cette étape comme une source de pression ou d’angoisse. Vous devez plutôt l’aborder comme une occasion de prouver vos compétences en matière de conduite. Gardez une attitude positive tout au long de l’examen pour vous aider à rester calme et confiant.

Pratiquez la méditation


Cette technique est connue depuis des siècles, elle permettra aux plus anxieux d’apprendre à contrôler leur stress. Méditer , c’est apprendre à observer ses émotions sans jugement et se concentrer sur son ressenti corporel. Il existe aujourd’hui plusieurs applications gratuites dédiées qui pourront vous accompagner dans cette pratique.

Ce ne sont que quelques-unes des techniques mentales les plus courantes que vous pouvez utiliser pour vous préparer efficacement psychologiquement avant votre examen du permis moto. Il faut trouver celle qui fonctionne le mieux pour vous afin que vous puissiez aborder cet examen avec sérénité et confiance en soi !

Partager :