Combien de temps faut-il pour passer le code ?

119
Partager :
passer le code

L’une des options indispensables pour obtenir le permis de conduire est de passer en premier lieu l’examen du Code de la route. Le temps nécessaire pour le faire dépend d’un candidat à un autre et aussi de certaines circonstances. Quoi qu’il en soit, découvrez ici le temps qu’il faut pour passer le code.

1 mois

Vous avez la possibilité de passer le Code de la route dans un délai d’un mois. En réalité, il n’existe pas un délai fixe au bout duquel un potentiel candidat devrait passer l’examen du Code de la route. Tout dépend ici de l’apprenti conducteur.

A voir aussi : Comment installer des housses dans votre voiture ?

Ainsi, pour une personne qui a une excellente capacité de mémorisation, celle-ci peut passer le Code de la route en seulement 1 mois. Il suffit pour cette dernière de mémoriser les réponses des 40 questions liées aux 10 thèmes soulevés pendant l’examen.

Il convient toutefois de savoir que le nombre des personnes qui passent l’examen en 1 mois est très peu nombreux. Selon les statistiques, seulement 5 % des personnes qui passent le Code de la route en 1 mois réussissent à l’examen théorique. Cela montre que plus le temps qu’il faut pour faire l’examen est restreint, plus il paraît difficile de l’obtenir.

A découvrir également : Pourquoi choisir une voiture hybride ?

3 mois à 6 mois

Le délai convenable au bout duquel une personne devait passer le Code de la route est de 3 à 6 mois. D’ailleurs, selon les statistiques, le taux de réussite à l’examen du code est de 17 à 30 % au bout si le temps d’apprentissage se situe entre 3 et 6 mois. En réalité, la connaissance des 10 thèmes du Code de la route nécessite un temps de mémorisation plus ou moins long.

Ainsi, en fonction de la simulation de chaque apprenti candidat, certains se trouvent plus à guérir à passer l’examen au bout de 3 mois. Par contre, d’autres se sentent prêts à affronter les épreuves de cet examen en 6 mois. Quoi qu’il en soit, c’est à vous de définir ce temps nécessaire pour passer le code et vous assurer de réussir.

Après 1 an d’apprentissage et d’entraînement

passer le codeCertains candidats passent l’examen du Code de la route après 1 an d’apprentissage selon les études réalisées par la Prévention routière. Dans les faits, maîtriser les 40 questions liées aux 10 thèmes du code prend beaucoup de temps chez certaines personnes. Cela n’est quand même pas lié à la lenteur de leur capacité de mémorisation, mais dépend plutôt du temps accordé à l’apprentissage.

Il est démontré que plus vous vous dégagez du temps à apprendre, plus vous saurez mémoriser tous les cours théoriques rapidement. Par contre, si vous accordez peu de temps à l’apprentissage, vous vous sentirez obligé de revenir chaque fois sur des cours déjà appris. Cela vous fait ainsi perdre du temps et ne vous permet pas d’être dans les meilleurs délais pour pouvoir passer l’examen.

Il est tout de même vu que le taux de réussite des candidats ayant passé l’examen après 1 est plus élevé que le reste ; soit de 50 %.

Les techniques pour avoir son code rapidement

Pour avoir votre code plus rapidement, vous devez appliquer quelques techniques. Il est donc conseillé d’apprendre tous les jours sans vous donner de pression. Aussi, il est aussi recommandé de faire des exercices le matin et le soir pour mieux asseoir la connaissance acquise.

Vous devez vous appliquer à mieux cerner les règles de conduite une fois le volant en main. Vous devez aussi avoir l’habitude de vous entraîner avec le matériel de test de votre centre d’auto-école. Cela vous permet de mieux appréhender les règles qui régissent le Code de la route.

Il est d’un autre côté intéressant de passer des examens blancs en conditions réelles. Prenez le plaisir à en passer plusieurs pour affiner vos savoirs. Cela vous permet aussi de mesurer votre niveau avant de passer le vrai examen.

Ainsi, il est à retenir que le temps au bout duquel il convient de passer le code dépend d’un apprenti candidat à un autre. Vous pouvez par ailleurs tester votre niveau sur des sites d’apprentissage.

Partager :