Michelin, la fierté française

13
Partager :

Depuis de nombreuses années, la marque Michelin est une référence internationale dans la conception et la fabrication de pneus pour de grands types de véhicules. Leader mondial dans son domaine, l’entreprise est une véritable fierté française qui a également la particularité d’être la seule entreprise nationale cotée au CAC 40 à ne pas avoir son siège social à Paris. 

Créée par les frères Michelin, André et Édouard en 1889, la société originaire de Clermont-Ferrand n’a jamais, en plus de 130 d’existence, quitté la ville aux volcans d’Auvergne. Une réussite totale et la fierté de toute une région. En tête sur tous les secteurs innovants et propulseur de nouvelles technologies ayant permis de sauver des vies, d’économiser des matières premières et de sans cesse changer le monde de la route, Michelin a une histoire fantastique qui continue de perdurer sur les routes et circuits du monde entier.

A voir aussi : Revenir à l'ancienne version de Skype

Légende : Rencontre avec un phénomène

Photo par Unsplash, CC0

A découvrir également : Les roadsters pour le permis A2

Une entreprise à la pointe de l’innovation, année après année 

Société réputée paternaliste dans ses premières décennies d’existence, elle a toutefois eu le mérite de sans cesse innover, qu’importe les révolutions industrielles ou les nouvelles demandes des clients : c’est aussi ça la force des grands.

Il existe un véritable axe autour de l’innovation, allègrement considéré comme l’objectif majeur de l’entreprise, jour après jour. Plus de 6600 personnes travaillent de manière permanente selon les chiffres du groupe, sur trois données visant à innover dans tous les domaines possibles. Il s’agit de leur unique rôle, ce qui prouve une fois de plus à quel point l’entreprise souhaite être à l’avance de tout depuis sa création il y a plus d’un siècle. Les trois axes sont les suivants :

  • Accélérer le développement de nouvelles gammes
  • Faire progresser les gammes existantes avec l’innovation incrémentale
  • L’innovation de rupture avec la création de nouvelles gammes

Parmi les innovations majeures survenues chez Michelin ces dernières années, la liste non-exhaustive dresse des lignes ayant radicalement changé la vie et les habitudes de millions, voire milliards d’habitants de notre planète. Le PAX System, le pneu quatre saisons ou encore le principe de la carcasse radiale sont tant d’inventions qui font la fierté des employés du groupe et que l’on peut logiquement considérer comme révolutionnaire et désormais comme la norme dans le monde des manufacturiers de pneus.

Inventeur du pneu-rail, constructeur de pneus pour l’aéronautique (avec pour principaux clients Airbus et Boeing), Michelin a depuis longtemps prouvé que son expertise dépassait largement le simple monde de l’automobile.

Le sport est légion chez Michelin 

Si les principaux clients de la marque sont les utilisateurs réguliers de la marque, Michelin a trouvé dans le monde du sport et le sport automobile, une sacrée manière de promouvoir ses produits et sa capacité à innover. 

Avec des pneus considérés comme les meilleurs du monde également sur les cycles, nombreuses sont les équipes professionnelles à voir leurs montures être équipées par des boyaux, des chambres à air et des pneus tubeless de la marque. À l’instar des pneus pour moto, voiture, camion ou tout autre véhicule roulant, ces équipements embarquent des technologies uniques en leur genre et sont testées de manière machinale sur le circuit d’essai de l’entreprise situé au nord de la ville de Clermont-Ferrand.

Certains pneus sont encore fabriqués à Clermont-Ferrand

Photo par Pixabay, CC0

Longtemps, le nom de Michelin a été indissociable de celui de la Formule 1, catégorie reine et chérie par tous dans le microcosme du sport automobile. La mascotte Bibendum peut se vanter d’être responsable d’une sorte à près de 111 pôles positions et de 102 victoires obtenues par les différentes écuries équipées au fil des années.

Toutefois, le choix de la FIA de passer à un manufacturier unique en 2006 et le scandale autour du Grand Prix des Etats-Unis pour lequel la société n’y pouvait absolument rien, ont précipité le départ du constructeur de la F1.

Plus récemment, Michelin s’est emparé à sa façon des demandes environnementales, par exemple mises en avant chaque année avec le jour de la TerreEn rejoignant le grand bain de la Formule E, le constructeur clermontois a pris part à la diversité au sein du monde des monoplaces. 

À ce jour, le nom de Michelin est donc associé à ce championnat mais également aux très prestigieux championnats du monde de Rallye WRC et Moto GP en tant que manufacturier unique.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons