Comment choisir une voiture électrique adaptée à vos besoins sans nécessité de permis

309
Partager :

Ces dernières années, l’offre de voitures électriques a connu une forte croissance. Elles sont bien différentes les unes des autres que dans cette collection, il doit y en avoir une qui vous convient. Si vous n’avez pas de permis de conduire, vous pouvez même avoir une voiture électrique sans permis. Pour faire le bon choix, voici nos conseils pour avoir une voiture électrique adaptée à vos besoins.

Rappel sur la voiture électrique sans permis

La voiture sans permis est également appelée la voiturette ou le quadricycle à moteur léger. On parle ici d’un petit véhicule dont la conduite ne nécessite pas de permis de conduire classique. On peut trouver des voitures électriques sans permis et des voitures diesel ou essence sans permis. Dans les deux cas, elles sont généralement faciles à conduire et leur vitesse maximale est limitée aux alentours de 45 km/h.

A lire en complément : Comment faire passer le contrôle antipollution à mon véhicule ?

Précisons que la qualification « sans permis » ne veut pas forcément conduire que n’importe qui peut être au volant de ce type de véhicule. En effet, pour conduire une voiture sans permis, vous devez être né avant le 1er janvier 1988. Si vous êtes né après le 31 décembre 1987, vous devez avoir le permis AM option quadricycles légers à moteur pour conduire une voiture sans permis. Rassurez-vous : le permis AM est facile à obtenir et est accessible dès l’âge de 14 ans.

Ce qu’il faut vérifier pour bien choisir sa voiture électrique sans permis

Pour faire le bon choix d’une voiture électrique sans permis, vous devez vous référer à vos besoins. Il faut considérer en premier lieu vos déplacements pour déterminer l’autonomie idéale pour cette voiture électrique. Si vous ne faites que de courts trajets quotidiennement, un modèle avec une faible autonomie peut faire l’affaire. Cependant, si les options de recharge ne sont pas nombreuses dans votre région, il serait quand même judicieux de se tourner vers un véhicule électrique sans permis avec une autonomie plus étendue. 

A découvrir également : Problème ventilation Scénic 2 2007 : les différentes causes !

Tous les véhicules électriques sans permis sont compacts, mais certains sont plus spacieux que d’autres. Là aussi, vous devez faire votre choix en fonction de la taille de votre famille et de vos besoins en espace. Si vous avez une petite famille, ne vous obligez pas à prendre une voiture électrique sans permis deux places si vous avez des enfants : vous risquez d’y être à l’étroit. Prenez également le temps de comparer les modèles qui sont sur le marché en vous penchant sur le design, le confort et les équipements. 

Pour être sûr de votre choix, pensez également à demander un petit essai auprès du vendeur. Lors de ce test, vous pourrez mieux apprécier le confort de conduite et les performances que procure la voiture électrique sans permis.

Le prix, un critère déterminant

Les voitures électriques sont chères à l’achat, mais à l’utilisation, elles s’avèrent bien rentables. En effet, à la recharge, à l’entretien et à l’assurance, elles sont moins onéreuses comparées aux voitures thermiques. Cependant, notez bien que le coût d’utilisation des voitures électriques sans permis est variable. Lors de ce choix, ne vous focalisez pas uniquement sur le prix d’achat. Prenez le temps de vous informer sur les frais d’entretien et de réparations de la petite voiture électrique pour éviter toute déception après l’acquisition.

D’ailleurs, rassurez-vous : si le prix affiché par la voiture électrique sans permis qui vous intéresse est assez élevé, vous pouvez compter sur les aides gouvernementales et régionales pour acheter une voiture sans permis. Si le véhicule neuf choisi a un taux d’émission de CO2 inférieur à 20 g/km, vous pouvez bénéficier du bonus écologique. Le montant de cette aide peut aller jusqu’à 6 000 euros sous certaines conditions. En répondant toujours à certaines conditions, vous pouvez avoir une prime à la conversion qui elle aussi, peut atteindre les 5 000 euros.

Partager :