Où sont fabriqués les pneus Michelin ?

33
Partager :

Les pneus sont sans doute la partie la plus importante de votre vélo, moto ou voiture. Vous pouvez avoir le moyen de transport le plus récent, le plus élégant, le plus rapide et le plus bruyant de tous. Si malgré cela vos pneus ne sont pas à la hauteur, vous n’atteindrez jamais votre plein potentiel. Aujourd’hui en matière de pneu, le nom Michelin ou leur joyeuse mascotte est ce que tout le monde connaît. Par contre, tout le monde ne sait pas où les pneus Michelin sont fabriqués. On en parle dans cet article.

Quelle est l’origine des pneus Michelin ?

Michelin est une entreprise française de fabrication de pneus qui a été fondée par deux frères français en 1889 et qui est devenue depuis, l’un des plus grands producteurs de pneus au monde. L’entreprise a développé plusieurs technologies de pneus dont « Zero Pressure Technology », « EverGrip », « BAZ Technology » ainsi qu’une gamme d’autres technologies brevetées et non brevetées. Ces pneus et leurs technologies ont contribué à faire du monde des pneus ce qu’il est aujourd’hui.

A voir aussi : Faire immatriculer son véhicule

Où sont fabriqués les pneus Michelin ?

Alors que Michelin fournit des pneus à plus de 170 pays dans le monde, son siège social est toujours basé en France. Par contre, l’entreprise réalise des essais dans le monde entier. Aujourd’hui, les pneus Michelin sont produits dans 69 pays, dont une gamme en Europe, ainsi qu’au Japon, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Comment sont produits les pneus Michelin ?

L’ensemble de la fabrication et de l’ingénierie des pneus Michelin se déroule au siège social de Clermont, en France. Le caoutchouc est transformé dans d’autres installations. Michelin a un délai de trois semaines entre son arrivée et le moment où il doit être transformé en pneu fini.

A lire en complément : La Ferrari la plus chère du monde au cœur d’une affaire familiale

Les pneus sont assemblés selon un processus qui peut durer entre 3 à 10 minutes. Les pneus sont ensuite durcis à des températures de 65 à 90 degrés Celsius, ce qui lie les matériaux ensemble.

L’étape finale et la plus importante de la production des pneus Michelin, c’est celle des tests. Les pneus Michelin sont testés plusieurs fois sur plus d’un milliard de kilomètres, soit l’équivalent de 40 000 tours de conduite dans le monde. Certains autres tests incluent une vérification directe du manuel d’assemblage pour rechercher les valeurs par défaut. Si le pneu échoue à l’un des tests pénibles, il est simplement détruit.

Les composants des pneus Michelin

Un pneu Michelin a 9 couches ou composants. Il y a une première couche intérieure qui est suivie d’un pli de carcasse qui comprend environ 1 400 cordons de fibres minces. Vient ensuite la zone perlée inférieure qui est l’endroit où le pneu saisit la jante en métal, puis les perles elles-mêmes qui créent un ajustement étanche à l’air gardant votre pneu assis dans la jante.

Le flanc est là pour vous protéger contre le pneu si vous heurtez un trottoir et c’est également là que vous trouverez tous les détails importants écrits sur le pneu. Il y a aussi le pli de carcasse qui est responsable de la résistance de votre pneu tandis que le pli de recouvrement agit comme une barrière de sécurité en réduisant la chaleur et le frottement lors de la conduite à grande vitesse. Les plis de sommet créent la base de la bande de roulement, la bande de roulement elle-même étant la couche finale.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons