Optimiser l’utilisation de la flotte de voitures électriques de l’entreprise

53
Partager :

Pour une entreprise soucieuse de l’environnement, la transition vers une flotte de véhicules électriques est aujourd’hui un passage obligé. C’est la meilleure manière de réduire son impact carbone, du moins du point de vue des transports. Mais pour que cette action soit le plus efficace possible, il faut aussi savoir optimiser l’utilisation de la flotte. Et c’est ce que nous allons voir aujourd’hui. Découvrez au cours de cet article quelques conseils pour bien optimiser l’utilisation de la flotte de voitures électriques de l’entreprise.

Analyser les besoins de déplacement

Avant même de procéder à la transition écologique des véhicules, il est important de comprendre les besoins de l’entreprise en matière de déplacement. Quelle est la distance moyenne des trajets, quelles sont les fréquences de déplacements, etc.

A lire également : Un marché automobile français dynamique

Comprendre ces paramètres permet à l’entreprise de choisir les modèles de véhicules électriques les plus appropriés ainsi que leur nombre. Prendre plus de véhicules que ce dont l’entreprise a besoin s’apparente à du gaspillage et, donc, contre écologique.

Infrastructure de recharge efficace

Deuxième point très important également pour optimiser sa flotte électrique est de bien gérer l’infrastructure de recharge de l’entreprise. Il est important de savoir que si une voiture électrique n’émet pratiquement aucun carbone au fonctionnement, l’énergie doit-elle a besoin pour se recharger peut provenir d’une ressource polluante. Que faire dans ce cas ?

A découvrir également : Comment choisir une transmission automatique pour votre voiture

Pour optimiser la recharge des véhicules électriques, il y a des solutions comme le concept d’Opti-Charging par exemple. C’est un concept qui permet aux entreprises d’optimiser la recharge pour économiser de l’énergie. Et il permet surtout d’éviter les recharges pendant les heures de pointe pour ne pas obliger le fournisseur d’énergie à fournir de l’électricité polluée.

Éduquer les conducteurs

L’autre façon de vraiment optimiser l’utilisation d’une flotte de véhicules électriques est d’éduquer les conducteurs. Si nous avons parlé plus haut de la pollution à la recharge, il faut aussi savoir que les pneus au contact du bitume émettent aussi d’autres types de polluants. Certes, on ne parle pas ici de carbone, mais c’est toujours une pollution de plus pour l’environnement.

Pour maîtriser ce type de pollution, seul le conducteur est maître à bord d’un véhicule électrique. D’où l’importance de l’éducation pour une conduite écologique. Il y a aussi par exemple l’économie d’énergie avec le freinage régénératif et l’optimisation de la climatisation sur lesquelles doivent être sensibilisés les conducteurs.

Planification intelligente des déplacements

Une planification intelligente des déplacements peut aussi aider à minimiser les dépenses inutiles d’énergie pour réduire davantage les émissions de polluants. L’utilisation de systèmes de gestion de flotte basés sur la technologie, comme le propose également le concept d’Opti-Charging, permet de planifier des itinéraires, d’optimiser les temps d’attente aux bornes de recharge et de réduire la consommation d’énergie globale. La technologie peut beaucoup aider pour optimiser effectivement une flotte de véhicules électriques.

Encourager le partage de véhicules

Enfin, si la flotte est destinée à l’usage du personnel de l’entreprise, il peut aussi être intéressant d’encourager le partage de véhicules. Moins il y a de véhicules qui se déplacent, moins il y a de pollution. De plus, le covoiturage est à la fois une pratique écologique et écologique.

Les entreprises peuvent mettre en place des systèmes de réservation pour permettre aux employés de réserver les véhicules en fonction de leurs besoins. Cette approche collaborative peut réduire le nombre de véhicules nécessaires tout en maximisant l’utilisation de ceux qui sont disponibles.

Partager :