Quelles voitures peuvent rouler au bioéthanol ?

130
Partager :

Le bioéthanol est une idée révolutionnaire pour lutter contre le réchauffement climatique. D’ailleurs, il s’agit d’une option avantageuse à de nombreux points de vue. Par exemple, il permet aussi d’optimiser les performances de votre moteur. Toutefois, avant de décider de faire reprogrammer votre moteur et de penser à la conversion, il faut savoir quelles voitures peuvent rouler au bioéthanol. Notre équipe s’est penchée sur cette question.

La conversion et la reprogrammation moteur : de quoi s’agit-il ?

On constate actuellement une augmentation des prix du carburant. Pour faire face à la flambée des prix, une solution existe : le biocarburant. Depuis quelques semaines, on constate une forte augmentation des demandes de conversion et de reprogrammation moteur auprès des garages agréés. Ainsi, pour ne pas se ruiner à la pompe, il convient d’adopter le bioéthanol pour votre voiture : il est notamment possible de se rendre sur motortech-performance-reims.fr pour en savoir plus à ce sujet.

A découvrir également : Auto : comment se porte le marché de l'occasion ?

Conversion de moteur : quels sont les avantages ?

L’installation d’un boîtier homologué est nécessaire pour qu’une voiture essence puisse rouler à l’éthanol. Cette installation doit être faite au sein d’un garage agréé. Les coûts varient de 700 à 1 600 euros pour l’achat de cet équipement, pose incluse. Si les chiffres peuvent paraître élevés, il faut savoir que sur le long terme, cela représente un investissement intéressant. Notez tout de même qu’un véhicule qui roule à l’éthanol consomme entre 15 % et 25 % de plus qu’une voiture roulant au sans-plomb.

Le coût des opérations est amorti après deux ou trois ans. Toutefois, sachez que le gouvernement propose des aides financières comme la prime à la conversion pour amortir le coût des travaux. En outre, il faut préciser que la conversion au bioéthanol n’empêche pas votre véhicule de rouler au SP98, au SP95 et au SP95 E10. De plus, il faut savoir que même en tenant compte de la surconsommation de carburant évoquée précédemment, cela reste une solution économique.

A découvrir également : 4 pièces auto d'occasion à trouver facilement en ligne

rouler au bioéthanol

La reprogrammation moteur : est-ce une bonne idée ?

La reprogrammation est une option intéressante si vous voulez améliorer le comportement routier de votre voiture et augmenter la puissance du moteur. Sachez que cette augmentation permet de réduire la consommation de carburant. La reprogrammation de votre moteur se divise en deux stages : le stage 1 et le stage 2. Nous allons voir les avantages de chacun d’entre eux.

Le stage 1 se traduit par la reprogrammation de votre calculateur moteur, sans qu’il soit nécessaire de procéder à un remplacement de pièce. En effet, on développe les programmes sur un banc de puissance, pour un meilleur rendement du moteur (allumage, injection, pression turbo, etc.). Quant au stage 2, il se traduit par une optimisation plus poussée des performances de votre voiture. Il consiste à modifier quelques éléments comme l’admission d’air, la ligne d’échappement, etc.

Bioéthanol : quelles voitures peuvent être converties ?

Au départ, le bioéthanol était conçu pour les véhicules équipés d’un moteur Flex fuel. Il existe sur le marché des kits bioéthanol permettant de transformer les moteurs essence classiques en moteurs Flex fuel. Toutefois, il convient de préciser qu’il existe des modèles de voitures non équipés de ce type de moteur pouvant fonctionner avec du bioéthanol.

Ainsi, il est préférable de vous renseigner auprès du constructeur pour savoir si votre véhicule peut fonctionner ou non au bioéthanol. Des études démontrent que la plupart des moteurs fabriqués après les années 2000 peuvent rouler au bioéthanol. Néanmoins, il vaut mieux ne pas dépasser une certaine portion et compléter le reste avec du SP95. En outre, il faut savoir que le bioéthanol est déconseillé dans certaines conditions : température avoisinant les 0 °C ; voiture très chargée, etc.

Partager :