Comment purger les freins d’une voiture efficacement ?

1231
Partager :
Comment purger les freins d'une voiture efficacement ?

Il peut arriver parfois que lorsque vous appuyez sur votre pédale de frein, celle-ci n’offre quasiment pas de résistance. Celle-ci vous semble alors molle et pour retirer cette désagréable impression, il va certainement falloir que vous réalisiez une purge afin d’éliminer l’air qui se trouve dans le circuit, ce qui va avoir pour conséquence de rétablir la force de freinage de votre véhicule. Voyons ensemble comment faire cette purge efficacement depuis chez soi.

Première étape : acheter un bon purgeur de freins

Cette première étape est absolument indispensable puisqu’il va vous falloir du matériel adéquat pour effectuer une purge. Par exemple, avec l’aide ce de purgeur de freins auto de qualité, vous devriez obtenir de bons résultats. En effet, un kit complet avec adaptateur universel est conseillé puisqu’il convient à tous les types de véhicules, même ceux qui sont équipés d’un système ABS. 

Lire également : Les différents types de vidange chez Peugeot

Nous vous conseillons par ailleurs un purgeur de frein avec une bonne capacité (2,5 litres minimum) et qui soit équipé d’une jauge de pression pour que vous puissiez réaliser la purge en toute sécurité.

Seconde étape : trouver un bon tutoriel sur internet

De nos jours, la meilleure façon d’effectuer des réparations ou des opérations maintenance sur sa voiture personnelle sans faire d’erreurs compromettantes est de consulter des tutoriels sur internet. N’hésitez pas à faire une recherche en précisant le modèle de votre véhicule ou en indiquant les caractéristiques de votre système de freinage. Si votre voiture est par exemple équipée d’un système ABS, la procédure pourra être assez différente que pour un système plus classique et moins complexe.

A lire également : Les astuces pour se préparer efficacement aux tests psychotechniques du permis de conduire

Rappelons tout de même que la purge de frein est une opération risquée et que si elle est mal réalisée, vous pourriez vous mettre en danger inutilement, car un bon freinage est très important. Soyez donc particulièrement vigilant et si vous n’êtes pas sûr de vous, l’aide d’un ami mécano ne sera certainement pas de trop !

Troisième étape : préparer le matériel nécessaire pour la purge des freins

La préparation du matériel nécessaire est une étape cruciale dans le processus de purge des freins d’une voiture. En effet, pensez à bien choisir un liquide de frein neuf. Celui-ci doit être spécifiquement recommandé par le fabricant du véhicule et correspondre aux normes en vigueur dans votre pays ou région.

Pour effectuer efficacement la purge des freins, vous devrez aussi disposer d’une seringue ou, encore mieux, d’un appareil spécialement conçu pour cette tâche : un kit antirefouleur sous vide. Cet outil permet d’aspirer l’air et le liquide de frein usagé du système, en créant un vide dans le circuit afin de garantir une purge complète.

Il est recommandé de se protéger les mains avec des gants appropriés pour éviter tout contact direct avec le liquide de frein potentiellement irritant. Ne négligez pas la sécurité oculaire en portant des lunettes ou des lunettes de protection pendant toute l’opération.

Une fois que vous avez réuni tous ces éléments indispensables, vous êtes prêt à passer à l’étape suivante : la purge effective du système de freinage.

Quatrième étape : suivre les étapes précises pour purger les freins de manière efficace et sécurisée

La quatrième étape de la purge des freins consiste à suivre attentivement les étapes précises pour garantir une procédure efficace et sécurisée. Voici comment procéder :

Commencez par vous assurer que le moteur du véhicule est éteint et que le frein à main est correctement serré. Placez aussi des cales derrière les roues arrières pour éviter tout mouvement involontaire de la voiture.

Localisez l’étrier de frein sur chaque roue. Sur certains véhicules, il peut y avoir plusieurs étriers, donc assurez-vous d’identifier ceux qui doivent être purgés.

Positionnez une clé ou une douille appropriée sur la vis de purge située à l’arrière de l’étrier (ou parfois sur un cylindre récepteur dans le cas d’un système de freinage à tambour). Utilisez ensuite une clé plate ou un embout pour desserrer légèrement cette vis d’environ un quart de tour dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Maintenant, prenez votre seringue ou votre kit antirefouleur sous vide et connectez-le au bouchon du réservoir du liquide de frein présent sous le capot moteur.

Commencez par la roue la plus éloignée du maître-cylindre (par exemple, si vous avez un véhicule avec transmission avant, commencez par la roue arrière gauche). Insérez l’extrémité flexible du tuyau fourni avec votre outil sous vide dans un récipient approprié contenant quelques centimètres du liquide neuf recommandé par le fabricant.

Lorsque tout est prêt, demandez à une personne de confiance d’appuyer doucement sur la pédale de frein trois ou quatre fois pour créer une pression dans le système.

Maintenant, vous pouvez desserrer lentement la vis de purge jusqu’à ce que du liquide (et éventuellement des bulles d’air) commence à s’écouler dans votre récipient de collecte. Serrez ensuite immédiatement cette vis avant que votre assistant ne relâche la pédale de frein.

Répétez cette opération plusieurs fois (environ 5 à 10 fois) jusqu’à ce que seul un flux continu de liquide soit visible et que toutes les bulles d’air soient évacuées du système.

Une fois terminée avec une roue, passez à la suivante en respectant l’ordre spécifié par le constructeur automobile pour assurer une purge complète et uniforme du circuit hydraulique.

Vérifiez régulièrement le niveau du liquide de frein dans le réservoir sous le capot pendant toute l’opération afin qu’il ne descende pas trop bas et n’introduise pas plus d’air dans le système lorsqu’il est vide.

En concluant ces étapes précises pour purger vos freins efficacement et en toute sécurité, vous garantirez un fonctionnement optimal du système de freinage de votre véhicule ainsi qu’une conduite sécurisée sur la route.

Partager :