Automobile : pourquoi le marché de l’occasion s’envole-t-il depuis le déconfinement ?

1431
Partager :

Le confinement avait mis un coup d’arrêt brutal à la vente d’automobiles. Les constructeurs comme les concessionnaires craignaient le pire pour la suite. Heureusement pour eux, le déconfinement a été accompagné d’une reprise importante de la consommation. Cependant, c’est surtout le marché de l’occasion qui en a profité. Une situation qui ne doit rien au hasard, mais qui ne profite pas vraiment à la vente entre particuliers.

Pourquoi les Français se tournent-ils vers le marché d’occasion ?

Il est difficile de répondre très précisément à cette question. En revanche, nous pouvons facilement imaginer plusieurs théories. La plus évidente, c’est que la menace d’une crise économique à venir pousse les Français à se tourner vers les bonnes affaires qu’il est possible de trouver dans les occasions. La crainte d’une potentielle inflation liée à cette crise peut également les avoir encouragés à se dépêcher d’acheter.

A lire également : Les modèles de voiture de Renault sur le marché

Si l’augmentation des achats de véhicule d’occasion a augmenté les ventes de voitures par les particuliers, ce n’est pas le premier marché à en profiter. D’une manière générale, les consommateurs français restent méfiants et craignent souvent les arnaques. Pourtant entre le certificat de non gage et les nombreuses lois qui protègent l’acheteur, ils ne craignent pas grand-chose s’ils restent attentifs.

Les constructeurs ont profité de ce rebond de consommation

Si les ventes entre particuliers n’ont pas connu un essor très important, c’est aussi parce que les constructeurs ont veillé à être ceux qui en profiteraient le plus. Il faut dire qu’ils ont énormément de véhicules à écouler et doivent vider leurs stocks à tout prix pour relancer la production.

A lire également : Comment réussir l’achat des chaussettes et chaîne neige ?

Cette relance est vitale pour le secteur et les constructeurs n’ont pas hésité à proposer de grandes quantités de véhicules d’occasion à zéro kilomètre. Cela leur permet de vider leurs stocks et les Français ont bien compris qu’il était possible de faire d’excellentes affaires.

Une situation moins idéale pour les concessionnaires

Du côté des concessionnaires, ce retour des acheteurs est une excellente nouvelle. Cependant, la situation est moins idéale que pour les constructeurs. Si les Français se tournent vers l’occasion, c’est aussi grâce aux offres de reprise assurées par l’État. Or, les frais de remise en état des véhicules rachetés par les concessionnaires sont en forte hausse.

La marge des professionnels du secteur reste confortable et la situation n’est critique pour personne. Néanmoins, ils sont quasiment unanimes : une seconde vague de coronavirus et un reconfinement de la population auraient des conséquences dramatiques sur le secteur dont la résilience a été déjà bien éprouvée.

La crise sanitaire a-t-elle un impact sur cette tendance ?

La crise sanitaire a-t-elle un impact sur cette tendance ? La réponse est oui, sans aucune équivoque. D’une part, les Français ont revu leur rapport à la possession d’un véhicule. Les transports en commun sont vus avec méfiance et de nombreuses personnes ont décidé de se tourner vers l’achat d’un véhicule pour éviter tout risque lié à la contamination. Cette nouvelle donne explique en partie le retour en grâce du marché de l’occasion.

D’autre part, les tensions économiques engendrées par la pandémie poussent aussi certains acheteurs potentiels à reconsidérer leur budget automobile. Face aux incertitudes quant à leur avenir professionnel et financier, ils se tournent naturellement vers des offres plus accessibles que celles proposées par le marché neuf.

Il faut bien souligner que certains propriétaires ont fait le choix de vendre leur voiture au profit d’une solution alternative comme le covoiturage ou encore la location longue durée qui permettent une gestion plus souple et moins coûteuse des besoins ponctuels en mobilité.

Toutes ces raisons cumulées expliquent pourquoi le marché français de l’occasion connaît actuellement une période faste que rien ne semble pouvoir arrêter pour l’instant. Reste maintenant à savoir si cette tendance va perdurer dans les mois voire les années à venir ou si elle n’est qu’un simple effet secondaire temporaire lié au contexte inédit créé par la pandémie mondiale du Covid-19…

Comment bien choisir sa voiture d’occasion pour éviter les pièges ?

Acheter une voiture d’occasion peut représenter un choix économique judicieux, mais il faut prendre certaines précautions afin d’éviter les pièges. La première étape consiste à bien définir ses besoins. Il faut savoir quelle utilisation sera faite du véhicule avant de se lancer dans un achat. Que ce soit pour des trajets quotidiens en ville ou des longs parcours sur autoroute, chaque type de conduite nécessite des caractéristiques particulières qui doivent être prises en compte lors du choix. Il faut s’intéresser à l’historique du véhicule. Renseignez-vous sur le nombre de propriétaires précédents ainsi que sur son entretien et sa maintenance régulière. Ces informations peuvent vous donner une idée plus précise quant à l’état général du véhicule et anticiper les potentiels problèmes mécaniques. Il faut également vérifier l’état de la carrosserie, les éventuelles rayures ou impacts divers. Avant de conclure la vente, réaliser un essai routier permettra au futur acheteur de tester le comportement routier et de vérifier qu’il n’y a aucun bruit suspect émanant du moteur, notamment lorsque celui-ci est fortement sollicité pendant plusieurs minutes. Si possible, demandez conseil auprès d’un expert automobile tel qu’un garagiste indépendant spécialisé dans la marque du véhicule ou bien organisez un contrôle technique par un tiers pour vous permettre d’avoir une vue plus précise de l’état de la voiture. Il ne faut pas hésiter à négocier le prix proposé. Si certains propriétaires sont fermement attachés à leur voiture et refusent toute négociation, cela peut être signe que le prix est déjà très avantageux ou qu’il y a quelque chose qui cloche avec le véhicule. Prendre son temps et se montrer vigilant avant d’acheter est crucial pour éviter les mauvaises surprises dans l’avenir.

Partager :