Importation d’automobiles depuis l’étranger

C’est parce que plusieurs modèles de véhicules ne sont pas commercialisés en France que l’importation d’autos peut devenir une solution très intéressante. Avec une telle démarche, l’individu a même la possibilité d’acheter sa voiture moins chère. Prenez toutefois la peine de bien vous renseigner si vous ne voulez pas vous retrouver avec de mauvaises surprises. L’import auto est soumis à plusieurs règles.

Import auto : toutes les marques et modèles concernés

L’importation de voitures depuis un pays étranger peut se justifier pour plusieurs raisons. Mais dans la majeure partie des cas, c’est la rareté du modèle qui pousse l’individu à acheter son véhicule dans un autre pays. En décidant de se tourner vers import d’audi, il est possible de faire des économies, sans pour autant que la qualité soit négligée. L’importation d’automobiles concerne tous les modèles de toutes les marques. Peu importe alors vos besoins, la satisfaction vous sera assurée à coup sûr.

A découvrir également : 5 solutions de mobilité proposées par le groupe Transdev

L’importation automobile offre la possibilité de se procurer une belle voiture à un prix très intéressant. Il peut s’agir d’un véhicule neuf ou d’un véhicule d’occasion. Le mandataire va alors s’occuper de l’ensemble des démarches administratives et veillera à vous livrer votre voiture dans les meilleurs délais. L’importateur veille toujours à vous proposer un service irréprochable afin de conserver sa bonne réputation. Vous aurez droit à des garanties sûres et fiables.

Des formalités obligatoires dans certains cas

L’importation de véhicules depuis l’étranger peut être une solution très avantageuse. Néanmoins, il faudrait aussi rappeler que c’est une procédure assez complexe. Dans bien des cas, il existe des formalités à remplir. Si vous décidez d’acheter votre véhicule dans un pays de l’UE, vous n’aurez pas besoin d’entreprendre certaines démarches. Par contre, si vous optez pour l’importation d’un véhicule à moteur à usage privé en France métropolitaine, il vous faudra vous soumettre à des formalités douanières.

A lire également : Les roadsters pour le permis A2

D’autres formalités devront également être respectées si toutefois le véhicule d’origine communautaire d’abord exporté puis importé dans l’Union européenne est généralement traité comme un produit étranger. Dans le cas également où le véhicule est déjà immatriculé en transit (mention IT sur la plaque d’immatriculation), ou en transit temporaire (mention TT), des formalités vont aussi s’imposer.

Avant de vouloir procéder à l’achat d’une automobile dans un pays étranger, vous devrez toujours prendre le temps de bien vous renseigner. Si cette solution peut vous aider à obtenir un modèle qui n’est pas commercialisé en France et à vous faire plusieurs économies en même temps, il n’en reste pas moins que c’est une opération délicate.

Show Buttons
Hide Buttons