Quelles sont les règles pour investir dans un parking ?

18
Partager :

La location d’une place de parking acquise constitue une meilleure solution pour toute personne qui désire investir dans l’immobilier avec un budget limité. Ce type d’investissement moins risqué offre de meilleures rentabilités. Cela s’explique par ses différentes caractéristiques, à savoir : la mise de départ moins conséquente, les charges qui sont réduites et les règles de location assez souples. Apprenez-en plus ici sur l’investissement dans un parking.

Quelles sont les règles de l’investissement locatif d’un parking ?

L’investissement locatif d’un parking est régi par des règles bien précises.

A voir aussi : Comment bien choisir son assurance moto ?

Le bail de location de votre garage

Lorsqu’il est question de la gestion locative de parking, vous pouvez jouir des avantages intéressants, dont la souplesse dans la rédaction du bail. Les règles liées à la location d’appartement ne sont pas mises en application dans ce cas. Pour information, le bail se résume en un contrat entre deux parties. Il est régi par les articles 1713 du Code civil.

Plus flexible, vous avez la possibilité de demander un bail mensuel par reconduction tacite avec préavis d’un mois ou encore un bail de six mois avec un préavis de deux mois. Il est important d’inclure dans le bail des clauses de résiliation, surtout pour des situations d’impayés. Pour gérer les impayés pour un parking, vous pouvez utiliser la technique de désactivation à distance du bip d’ouverture du parking. L’autre technique pour ce faire est relative à la pose d’un stop-parking. Aussi, vous pouvez exiger le versement d’un dépôt de garantie équivalent à un mois de location ou une somme convenable au coût du badge d’accès.

A lire également : Quand changer la courroie de distribution sur une Audi A3 

Les revenus résultant d’un parking bénéficient d’une exonération d’impôts. Ils doivent être déclarés en tant que revenus fonciers. Pour des loyers n’excédant pas 15 000 euros l’année, vous jouirez du régime microfoncier. Après la déclaration du montant brut perçu, le fisc enlève un abattement de 30 % avant la taxation. En cas de loyers supérieurs ou de charges supérieures à l’abattement, vous devez choisir le régime réel. Ce dernier permet de déduire aisément les charges et vos intérêts d’emprunt.

Loyer pour une place de parking

La gestion de parking peut se faire librement. En général, les loyers pour une place de parking sont moins d’une centaine d’euros dans les métropoles régionales. Ils peuvent atteindre plus d’une centaine d’euros à Paris.

Quelle est la rentabilité pour une place de parking ?

La rentabilité locative brute d’un parking est en moyenne de 6 %. Elle peut aller jusqu’à 10 % dans certaines villes. Au sein des grandes villes, le rendement est d’environ 4,7 %. L’achat d’un parking est une alternative pour mettre en place un patrimoine immobilier. Au fil du temps, il peut générer une plus-value importante à la revente. Pour ce faire, préférez les zones en tension pour effectuer l’achat. Vous trouverez aussi des offres intéressantes sur des sites immobiliers de références.

Les dimensions de l’emplacement et la hauteur des portes sont des critères d’accessibilité du parking. Elles doivent convenir à la plupart des véhicules, les 4X4 et les monospaces en l’occurrence. En gros, il est important de prendre en compte tous les facteurs importants pour déterminer la rentabilité du parking acquis et mis en location.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons